Accueil » Article » Édition 2018 : le samedi 27 octobre

Édition 2018 : le samedi 27 octobre

Cette 16ème édition du Marché aux Fruits anciens d’Orpierre sera parfumée à la fleur de tilleul…

Cet arbre sera sous le projecteur cette année, signe du regain d’intérêt pour cette culture, véritable résurrection après tant de décennies d’abandon. Vous la découvrirez sous toutes ses formes, de la fleur séchée pour tisane à la limonade et aux crêpes à la farine de feuilles, à déguster sur place. Vous saurez tout sur les variétés, la culture, l’histoire de cet arbre qui a procuré jadis à tant de famille d’ici un appoint intéressant de revenus.

Mais au fait, pourquoi un Marché aux Fruits anciens à Orpierre ?

Orpierre est depuis toujours un terroir propice aux fruitiers. Les pentes caillouteuses exposées au Sud, combinées aux hivers froids permettent une production abondante, juteuse et sucrée.

Orpierre était aussi un marché d’automne réputé. Les paysans des hameaux des montagnes alentour y venaient une dernière fois avant l’hiver pour vendre leur excédent : pommes de terre, fruits, noix, légumes secs, et aussi bêtes de trait devenus inutiles pour l’hiver. Et acheter en échange ce qui leur manquait.

Le Marché actuel aux Fruits anciens est l’héritier de ces foires d’automne. Ajoutez-y le souci de la préservation des variétés en voie d’abandon par des pépiniéristes passionnés, les démonstrations de savoir-faire ancestraux (distillation artisanale de lavande, pressage de fruits à l’ancienne, confection des pistoles – prunes séchées dénoyautées, etc.). Vous aurez ainsi tous les ingrédients d’une foire où le public accourt de toute la Provence et des Baronnies provençales. Car ces gens savent qu’à Orpierre, on n’y rencontrera que des artisans et producteurs de fruits et produits traditionnels du terroir, des pépiniéristes, sans aucun revendeur. Et comme d’habitude on y retrouvera la maintenant fameuse soupe d’épeautre préparée sur place.

MFA_Flyer_2018